Franc-maçonnerie égyptienne, le rite de Misraïm

Franc-maçonnerie égyptienne (6)

Le 27 mai 1997, à l’âge de 89 ans Robert Ambelain décède.

Robert ambelain

Bien que destitué de la Présidence du Suprême Conseil des Rites Confédérés pour la France et ses dépendances par décision du 15 novembre 1991, Gérard Kloppel s’en tient à sa précédente nomination du 4 juillet 1985 et (sous condition d’avoir été rétabli dans ses fonctions de Substitut Grand Maître, dont nous n’avons trouvé nulle trace), en prend officiellement la fonction.

En Janvier 1998, pour son appartenance  au groupe d’extrême droite Thèbes, où il se présentait en qualité de Grand Maître de la Grande Loge Française de Memphis Misraïm, et membre de l’OICTS (Ordre International Chevaleresque de Tradition Solaire), Gérard Kloppel sera renversé par une révolution de palais fomentée par son collège de grands Officiers, sous l’autorité du Président du Conseil National Georges Claude Vieilledent. Le 05 mai 1998, par décret au Zénith de Coustelet, Gérard Kloppel se retire et nomme à sa succession Cheickna Sylla, Substitut Grand Maître Mondial du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm (99e dans la lignée de Robert Ambelain) 5998 EVL à minuit.

Quelques loges restèrent fidèles à la Grande Loge française de Memphis-Misraïm, désormais dirigée par Cheickna Sylla. Cette même année, le 24 janvier 1998, fut créée la « Grande Loge Symbolique de France » par le Frère Georges Claude Vieilledent (ex. Président du Conseil National de la Grande Loge Française de Memphis Misraïm) et d’un petit nombre de Frères, en désaccord avec l’esprit initial de Memphis Misraïm, mais désireux de continuer d’utiliser son rite. Ils formèrent cette nouvelle obédience dite laïque, républicaine et démocratique, considérant l’occultisme comme une littérature indigeste, confuse, laborieuse et infatuée, qui n’avait réussi qu’à mettre un peu plus de fumée dans des cervelles déjà bien échauffées par le théosophisme.

Dans ce même état d’esprit, un dernier groupe de loges intégra le Grand Orient de France qui, pour saisir l’opportunité, accepta en 1999 la création de loges de Rite Egyptien en son sein.

J jjuo

Nomination de Cheickna Sylla à la fonction de

Substitut Grand Maître Mondial du Rite Ancien et Primitif

de Memphis Misraïm

Dans une lettre en date du 5 mai 1999, adressée aux Grands Conservateurs du Rite de Memphis Misraïm, Kloppel condamnait :

« des dérives…avec des conséquences graves au niveau de notre ordre : la multiplication d’Obédiences, 28 actuellement, les passages de grades, sans aucun respect des Constitutions, sans formation des Frères, voire avec des Rituels autres que ceux de Memphis-Misraïm, nomination des Frères aux plus hauts degrés sans aucun respect des règlements et de la Tradition. »

Puis, le 2 mars 2000, par lettre envoyée à tous les Très Sublimes Frères, 95e du rite, Kloppel écrivait qu’il ne pouvait plus :

« cautionner tout ce qui a pu se passer en termes d’irrégularités, de non-respect des Constitutions…, notamment la réintégration sans mon avis, de Frères exclus à vie et le fait que Memphis-Misraïm est devenu la risée justifiée des autres Obédiences, qui furent, durant plus de trente ans, amies. »

En conséquence, comme l’avait fait précédemment le Grand Maître de France, Henri-Charles Dupont qui avait repris la Grande Maîtrise transmise au Très Illustre Frère Pierre Debeauvais, Gérard Kloppel agissant comme Grand Hiérophante International, révoqua Cheickna Sylla de sa fonction de Substitut Grand Maître Mondial et lui reprit la Grande Maîtrise, qu’il lui avait lui-même conférée. Il est à noter que la Grande Hiérophanie « ad-vitam » transmise à Gérard Kloppel du vivant de Robert Ambelain, (sous réserve de réintégration dans ses fonctions) était devenue active au décès de son prédécesseur, le 27 mai 1997. En conséquence, de son vivant, Gérard Kloppel pouvait toujours en disposer et révoquer Cheickna Sylla.

Pour avoir eu le temps de réfléchir, loin de la meute qui le tourmentait, et d’assister impuissant à la dé-spiritualisation du Rite, l’ancien Grand Maître alla beaucoup plus loin aboutissant à la conclusion suivante : « …un Grand Maître International n’a plus sa raison d’être. » Il propose alors de le remplacer par de « petits groupes d’Adeptes, mieux aptes à favoriser la nouvelle évolution, tâche essentielle pour toute Maçonnerie qui se veut authentiquement spiritualiste.»

Cette proposition méritait examen, d’autant que Robert Ambelain, en qualité de Président et Grand Conservateur des Rites Confédérés l’avait précédé dans cette voie, en délivrant patente le 25 mai 1996 pour le réveil du Rite Oriental de Misraïm. Cependant, sous l’autorité de Gérard Kloppel ayant transmis sa charge, mais étant toujours vivant, il n’existait pas de forum pour le suivre, et nombre des Grands Conservateurs de l’Ordre ont préféré prendre leurs distances en attendant la fin de l’ouragan. Aussi d’exclusions en exclusions, de dérives en dérives, le Rite de Memphis-Misraïm dévala la pente, sans direction et sans frein…

Le 12 mai 2006, bien que destitué de sa fonction de Substitut Grand Maître Mondial du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm, Cheickna Sylla nomme à sa succession par Décret Magistral, le Très Sublime Frère Willy Raemakers, et mande tous les Grands Conservateurs, 95e degré du Rite, Membres des Souverains Sanctuaires Nationaux et Souverain Sanctuaire International, de lui apporter tous appuis et assistances qui seront nécessaires (voir page suivante).

Le 21 juillet 2007, Gérard Kloppel nomme à sa succession Joseph Castelli, Grand Maître Internationel 97e et le charge de finaliser la restauration et le suivi de l’Ordre des Rites Unis de Memphis et Misraïm.

Le 11 aout 2008 eut lieu la passation de pouvoirs entre le Très Sublime Frère Gérard Kloppel et le Très Sublime Frère Joseph Castelli. Cependant, Frère Gérard KLOPPEL y prévoyait de rester jusqu'à son passage à l’orient éternel, Grand Hiérophante ad-vitam du rite.

Sfghj

Décret magistral de passation de pouvoir

Lkugoiyg

Mlkjyhg

Cependant, les différents problèmes de succession concernant le Rite Ancien et primitif de Memphis-Misraïm n’affectent en rien la régularité de la patente de Misraïm délivrée le 25 mai 1996 par Robert Ambelain, Président des Rites Confédérés et grand Conservateur des Rites non fusionnés de Memphis et de Misraïm à l’Illustre Frère Robert Mingam. Celle-ci ne peut être contestée par quiconque des prétendus Grands Maîtres Présidents des Rites Confédérés, puisqu’elle fut délivrée antérieurement  à leur propre nomination. Pourtant, Joseph Castelli dans son « Livre Jaune n°7 » édité en 2014 s’autorise à penser qu’il serait le seul à posséder les patentes légales des Rites égyptiens de Memphis et de Misraïm en sa qualité de Grand Maître Président des Rites Confédérés.

Il précise notamment, concernant la Grande Loge Française de Misraïm, « que celle-ci a été créée par le Frère André Jacques en 1993, et que celui-ci a fait croire à tous qu’il détenait une patente du Rite de Misraïm octroyée par le T :.S :.F :. Robert Ambelain ». Il poursuit en disant : « En réalité cette Obédience ne détient aucune Patente légale du Rite de Misraïm à ce jour en provenance du Suprême Conseil des Rites Confédérés ou de l’Ordre des Rites Unis de memphis-Misraïm. Leur site internet, précise qu’ils détiennent la Filiation : Yarker – Reuss – Bricaud – Chevillon. Cela constitue un Délit de Contrefaçon Intellectuelle sur le Rite de Misraïm et de Memphis-Misraïm. Siege social : 21 rue Cugnot 75018 Paris. Le G:.M:.est Michel de BOULAIS ».

Joseph Castelli dont la filiation est discutable (il succède à Gérard Kloppel qui fut destitué de ses fonctions par Robert Ambelain le 15 novembre 1991, et remplacé par le Grand Maître International du Rite de Memphis-Misraïm Claude Tripet) n’a vraisemblablement pas cherché à vérifier la patente qui fut délivrée en son temps à André Jacques, co-fondateur et premier Grand Maître de la Grande Loge Française de Misraïm. Dans l’éventualité où Joseph Castelli serait en mesure de présenter un document rétablissant Gérard Kloppel dans ses fonctions, il ne pourrait se prétendre seul détenteur du Rite de Misraïm puisque cette patente est antérieure à sa prise de fonction.

Concernant la Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis, il précise également : «  La Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis ne détient aucune Patente légale des Rites de Memphis, de Misraïm, de Memphis-Misraïm et du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm à ce jour en provenance de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm. Cela constitue un Délit de Contrefaçon Intellectuelle sur les Rites de Memphis, de Misraïm, et du Rite de Memphis-Misraïm. Association : FÉDÉRATION GLISRU – N° d'annonce : 1228 – Paru le : 26 février 2005 – N° de parution : 20050009 – Département (Région) : Paris (Île-de-France) – Lieu parution : Déclaration à la préfecture de police. – Siège social 83, rue du Faubourg-Saint-Martin, 75010 Paris. Date de la déclaration : 20 janvier 2005. »

En septembre 2000, la Loge Hatshepsout travaillant régulièrement au Rite de Misraïm sous patente du Très Illustre Frère Robert Ambelain, (concédée par le Grand Conservateur 90e degré du Rite, Robert Mingam), a souhaité se faire affilier à la Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis. A cette époque, le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm avait déjà été introduit par le Frère Jacques Cousin, vraisemblablement dépositaire d’une patente délivrée par Joseph TSANG MANG KIN, 97° degré fondateur du Souverain Sanctuaire de l’Océan Indien sous l’autorité du Très Illustre Frère Michel Kieffer, lui-même proclamé Grand hiérophante pour la France par le Très Sublime Frère Cheickna Sylla lors de son court passage à la Grande Maîtrise du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm.

Joseph Castelli conteste la légalité de toutes les patentes qui furent transmises avant sa prise de fonction en qualité de Grand Maître du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et de Président des Rites Confédérés. Cependant, il oublie volontairement de révéler que lui-même a été élu illégalement et que sa légitimité est soumise à caution.

La Franc-maçonnerie égyptienne n’a que faire de ces pseudos Grands Maîtres qui l’instrumentalisent et s’en approprie pour en faire leurs fonds de commerce.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×